Former la nouvelle intelligence
des entreprises

Nicolas Signarbieux distingué

e-artsup_montpellier_nicolas_signarbieux_nols_prix_atomium_spirou_laureat_bande_dessinee_bd_pebble_adventures_2017_01.jpg

Directeur pédagogique du campus e-artsup de Montpellier, Nicolas Signarbieux possède plusieurs cordes à son arc. Déjà connu pour son expertise en graphisme print & digital, nourrie de plus de dix années passées dans le domaine de la communication visuelle 360°, il est également illustrateur à travers son alter égo talentueux nommé « Nols ». Un talent qui vient d’être salué par l’obtention d’une récompense prestigieuse : le Prix Atomium-Spirou de l’aventure humoristique ! Décerné le vendredi 1er septembre 2017, ce prix a été remis à l’auteur pour son projet « Pebble’s Adventures » et s’accompagne d’une dotation de 15 000 euros correspondant à la commande puis la livraison d’un ouvrage original de 44 à 54 pages destiné à être prochainement publié dans Spirou ! Une belle distinction sur laquelle revient l’intéressé.

e-artsup_montpellier_nicolas_signarbieux_nols_prix_atomium_spirou_laureat_bande_dessinee_bd_pebble_adventures_2017_07.jpgNicolas « Nols » Signarbieux lors de la remise du prix (Photos : Jean-Jacques Procureur)

Comment as-tu vécu l’annonce du Prix Atomium-Spirou ?
Nicolas Signarbieux : Au début, je n’y ai pas cru ! En effet, cela fait quelques années que j’essaie d’être édité ou publié dans la bande dessinée, un milieu où il est difficile de percer. Cette bonne nouvelle m’a donc d’abord surpris. Désormais, je suis évidemment très content et heureux, même si je dois maintenant faire face au « deuxième effet KissCool » : il va falloir travailler pour finaliser le projet car, pour le concours, je n’avais envoyé que trois pages terminées, deux pages en story-board et le scénario complet. Les choses sérieuses commencent !

Tu es surtout connu pour tes travaux en print et digital. Qu’est-ce que la BD apporte de différent ? Pourquoi cela te plaît-il autant ?
En fait, c’est la BD qui m’a amené au design visuel. C’est ma première passion et par elle que j’ai découvert la narration, la mise en scène… Depuis mes jeunes années au collège, elle me suit et, même si je me suis lancé dans le design graphique et l’illustration pour vivre une fois entré dans le monde professionnel, elle ne m’a jamais véritablement quitté. À mon sens, elle rassemble d’ailleurs toutes les qualités que doit avoir un bon designer : la cohérence graphique, la mise en page, la composition, la narration, la typographie… C’est un art très complet.

e-artsup_montpellier_nicolas_signarbieux_nols_prix_atomium_spirou_laureat_bande_dessinee_bd_pebble_adventures_2017_03.jpgUne première planche du ton projet « Pebble’s Adventures » a été révélée au grand public au moment de l’annonce du résultat. Elle parle d’un caillou plein de rêves. Ce caillou, c’est « Pebble » ?
Effectivement. Cette BD parlera des aventures de ce petit caillou. Cette page m’amusait justement car elle fait croire au lecteur que le héros est le petit garçon jusqu’à la dernière case !

Pourquoi partir sur les aventures d’un caillou ? C’est un choix peu commun…
En BD, j’ai souvent tendance à aimer les personnages non-humains car ils présentent l’intérêt de décaler le récit par rapport à la réalité. Or, comme le thème du concours était « l’aventure humoristique », il me fallait un personnage atypique sortant vraiment de l’ordinaire et très loin de ce que ce thème pouvait suggérer. Le caillou, c’était ça : un personnage incapable de bouger et de parler, très loin du stéréotype de l’aventurier. D’autres raisons m’ont ensuite conforté dans ma décision, comme la symbolique du caillou, qui renvoie au temps et à l’immortalité, et le rapport à l’enfance. Je le vois moi-même avec mes enfants : il suffit de leur donner un caillou et ils s’amusent une heure avec ! Ce côté naïf et simple me semblait intéressant à exploiter.
Enfin, du point de vue de l’auteur, le challenge était aussi pertinent : comment faire en sorte que ce petit caillou puisse vivre des aventures comiques et passionnantes afin que le lecteur y adhère ? C’est un super défi pour le dessinateur et le scénariste que je suis sur ce projet… Ah, j’allais oublier un dernier point : un caillou, c’est quand même facile à dessiner ! (rires)

e-artsup_montpellier_nicolas_signarbieux_nols_prix_atomium_spirou_laureat_bande_dessinee_bd_pebble_adventures_2017_04.jpg

e-artsup_montpellier_nicolas_signarbieux_nols_prix_atomium_spirou_laureat_bande_dessinee_bd_pebble_adventures_2017_02.jpgSuivez Nicolas « Nols » Signarbieux sur son site Internet, Facebook, Instagram et LinkedIn

  • Catégorie : e-artsup
  • Postée le 08/09/2017
  • Lien