Former la nouvelle intelligence
des entreprises

IPSA Consult construit une soufflerie pédagogique unique au monde

Au sein de l’IPSA, les étudiants souhaitant engranger de l’expérience professionnelle peuvent compter sur leurs nombreux stages au fil du cursus, mais aussi rejoindre IPSA Consult, la Junior-Entreprise de l’école qui, à la manière d’un cabinet de consulting, réalise des missions rémunérées auprès de véritables clients. Une façon pour les futurs ingénieurs d’apprendre sur le terrain les rudiments du business et de se confronter à des projets passionnants en parallèle à leur cursus. Faisant également confiance aux équipes d’IPSA Consult, l’école a récemment sollicité la Junior-Entreprise pour construire sur son campus parisien la première soufflerie EOLIA en fibre carbone au monde. Retour sur cette aventure en compagnie de Yani Alioua (IPSA promo 2020) et Pierre Depreux (promo 2019), respectivement responsable communication et président d’‎IPSA Consult.


Yani et Pierre, deux membres du bureau d’IPSA Consult


Pouvez-vous rappeler le concept d’IPSA Consult ?
Yani : Il s’agit d’une association fonctionnant comme un cabinet de consulting, à la différence que celle-ci est entièrement gérée par des étudiants. L’objectif est de mettre en relation des entreprises avec le vivier d’étudiants que présente une école telle que la nôtre. Ces entreprises n’ont pas forcément les moyens techniques pour développer un projet ou n’ont tout simplement pas le personnel pour le faire : elles nous contactent donc afin que nous élaborions ensemble une mission adaptée à leurs besoins.
Pierre : Cela leur permet de mettre en place des projets qui auraient pu être avortés. Et de notre côté, cela permet aussi aux étudiants de développer leurs compétences et financer leurs études, en appliquant ce qu’ils voient en cours. Le plus important est que les étudiants travaillant sur une mission montent en compétences grâce à elle.
Yani : Il faut aussi rappeler qu’IPSA Consult appartient à la Confédération Nationale des Junior-Entreprises (CNJE). En effet, il y a plus de 180 Junior-Entreprises en France, avec environ 20 000 étudiants. Cela nous permet d’avoir régulièrement accès à des formations, des conférences ou encore des tables-rondes avec de grandes entreprises, partenaires du mouvement, afin d’échanger et d’apprendre les uns des autres.


La réalisation de la Junior-Entreprise de l’IPSA ne manque pas d’air. Normal pour une soufflerie.


Comment a débuté ce projet EOLIA ?
Pierre :
Tout a commencé en 2016, quand l’IPSA a choisi de faire l’acquisition des plans de la soufflerie EOLIA auprès de l’Association Aéronautique et Astronautique de France (3AF) pour poursuivre son ambition de développement. Peu de temps après, Stéphane Roberdet, le directeur de la formation de l’IPSA et du site d’Ivry-sur-Seine, nous a approchés afin de la construire. Une petite équipe de cinq membres en 2e et 3e année s’est alors mise en place pour étudier la faisabilité du projet tout en respectant le cahier des charges proposé par l’école. Huit mois plus tard, avec le soutien de la direction de l’école et notamment du directeur général Francis Pollet, la soufflerie prenait sa place définitive dans les locaux de l’école.



En quoi cette soufflerie se veut unique ?
Yani : S’agissant de la première soufflerie EOLIA au monde à être fabriquée en fibre de carbone, elle a demandé un travail très particulier. Le fait d’utiliser ce type de matériau requiert des connaissances techniques très intéressantes, tant du côté de l’usinage de moules que de la fabrication des pièces en elles-mêmes.
Pierre : Une soufflerie construite de cette façon permet aussi d’acquérir des performances bien supérieures à celles attendues. Lors de l’élaboration du projet nous avions calculé que les pertes de charges ne devaient pas excéder 12 %, afin que la soufflerie reste viable à notre niveau. Il s’avère qu’elle ne dépasse pas les 5 % de pertes !
Yani : Forcément, on ne peut qu’être fiers d’avoir pu contribuer à un tel projet. D’autant que cela nous a permis d’apprendre énormément de choses, que ce soit en matière de management ou au niveau des compétences techniques. Les étudiants ayant travaillé sur ce projet ont pu bénéficier d’une vraie plus-value.


La soufflerie en action


Maintenant que vous avez développé ce beau projet, qu’en est-il de la suite ?
Pierre :
Un projet d’une telle ampleur nous offre de belles perspectives. Nous sommes en train d’élaborer le dossier pour le Prix de la Meilleure Étude en Ingénierie, une récompense attribuée tous les ans lors de notre Congrès National d’été par la CNJE et les entreprises partenaires. Nous avons également plusieurs autres projets en tête. Nous allons continuer à travailler avec les partenaires de notre structure. Et nous espérons que cette dynamique d’entreprendre et cette envie d’innover se transmettra également aux futurs consultants que comptera IPSA Consult !

Retrouvez IPSA Consult sur Facebook, LinkedIn et Twitter


  • Catégorie : IPSA
  • Postée le 28/02/2018
  • Lien