Former la nouvelle intelligence
des entreprises

La recherche

La recherche, en synergie avec les institutions dynamiques

Depuis plusieurs années, la progression de la recherche au sein des écoles du Groupe est notable et reconnue comme telle. Pourtant, il n'est pas toujours facile de s'engager dans un domaine complexe qui implique des investissements, particulièrement lourds pour un groupe qui ne dépend que de lui-même.

La recherche structure la réputation des Grandes écoles. Elle diffuse un état d'esprit fait de ténacité, d'engagement et de dépassement. Pour résoudre la délicate équation entre moyens et ambition, nous privilégions des partenariats avec des institutions reconnues pour leur dynamisme et leur volonté de mettre en place une recherche en adéquation avec les préoccupations de la société. La recherche est aussi le moteur des entreprises innovantes, qui savent qu'elles peuvent compter sur notre mobilisation et en premier lieu sur celle de nos enseignants, de nos enseignants-chercheurs, de nos étudiants et de nos moyens.

La recherche, en synergie avec les institutions dynamiques

La recherche construite sur des partenariats

La recherche est plurielle au sein des écoles de IONIS Education Group. Outre la recherche académique, la recherche partenariale et les transferts de technologie concernent les domaines d'excellence des établissements, en particulier les univers des écoles d'ingénieurs (EPITA, ESME Sudria et IPSA). Différents projets sont conduits, basés sur des partenariats noués avec des institutions reconnues.

Des écoles dans les Pôles de compétitivité

Les Pôles de compétitivité ont été créés en 2004 par les pouvoirs publics. Ils regroupent des entreprises, des centres de recherche et des organismes de formation engagés dans une démarche partenariale pour mettre en œuvre une stratégie commune de développement et dégager des synergies autour de projets innovants. Les écoles, dans leurs spécialités respectives, sont membres de plusieurs pôles.

  • L'EPITA fait partie intégrante de Cap Digital, le pôle de compétitivité des contenus et services numériques d'Île-de-France et de System@tic, un pôle mondial de développement de nouvelles approches logicielles et matérielles.
  • L'ESME Sudria est est également centre de compétences certifié (Microchip Design Partner, Mentor Graphics, JESSICA et CRITT-CCST) et membre fondateur du réseau de Gérontechnologie Charles Foix, qui a pour rôle, dans le contexte de l’allongement de la vie, de favoriser le développement de produits et services innovants pour les personnes âgées.
  • L'IPSA est membre d'ASTech Paris Région et d'Aerospace Valley, pôle de compétitivité mondial aéronautique, espace et systèmes embarqués situé en Midi-Pyrénées et Aquitaine. L'école fait également partie de l'Académie de l'air et de l'Espace qui vise à promouvoir le développement des activités scientifiques, techniques, économiques et culturelles dans le domaine aérospatial.
  • Sup'Biotech a intégré le pôle IAR (Industries agro-ressources), qui a labellisé la formation dispensée par l'école, Cosmetic Valley (parfumerie, cosmétique), Medicen Paris Région et Cancer Campus (bio-cluster dédié à la lutte contre le cancer). L'école possède des partenariats académiques, notamment avec l'Université d'Evry - Val d'Essonne et l'Institut de formation supérieure biomédicale (IFSBM).
Vanessa Proux, directrice de Sup'Biotech

Vanessa Proux,
directrice générale
de Sup'Biotech


« L'innovation est primordiale dans les biotechnologies et la recherche représente le premier maillon de la chaîne de l'innovation. Le jeune professionnel initié à cette activité sera capable de transformer les résultats obtenus en applications industrielles. C'est pourquoi nous tenons à donner à la recherche une place importante à Sup'Biotech en développant une plateforme technologique autour de laquelle s'articulent plusieurs laboratoires de recherche : le laboratoire des projets innovants des étudiants et les laboratoires de travaux pratiques en biologie et en bioproduction. La recherche à Sup'Biotech est aussi destinée à accompagner l'innovation pédagogique au sein de l'école. Enfin, en développant nos programmes de recherche, nous assurons la formation des étudiants aux techniques de pointe des biotechnologies, mais aussi à la démarche de réflexion associée à la recherche. Ces sessions d'enseignement appliqué et pratique garantissent l'adéquation entre les compétences des étudiants de l'école et les besoins de la recherche bio-industrielle. »


Des laboratoires de pointe

Nos laboratoires ont pris leur place dans le monde académique et industriel. Certains vont plus s'orienter vers la recherche fondamentale et publier dans de grandes conférences internationales ou dans des revues scientifiques. D'autres vont participer à des projets nationaux voire européens et travailler avec des laboratoires issus d'universités ou d'entreprises sur des thématiques plus concrètes qui le plus souvent aboutissent à des produits industriels. Ce sont aussi des lieux dans lesquels les étudiants peuvent effectuer des travaux dans des spécialités qui les passionnent.

L'ISERAM de l’ISEG Group

Parce que l’ISEG Group est convaincus que la recherche est source de développement et de visibilité et qu’elle contribue de façon permanente à l’évolution des programmes d’enseignement et à l’évolution des pratiques de management dans les entreprises, l’école a créé en 2004 l’Institut d’Études et de Recherches Appliquées au Management (ISERAM). Il a pour préoccupation majeure d’apporter une lecture scientifique et critique de l’actualité économique et managériale et de faire progresser les connaissances scientifiques en lien avec les problématiques contemporaines des organisations. Dans une approche pluridisciplinaire et collaborative, l’ISERAM réunit chercheurs et doctorants membres de l’équipe pédagogique permanente de l’ISEG Business & Finance School ainsi que des chercheurs associés et des professionnels, contribuant par leurs expériences à l’orientation des travaux de recherche. Les travaux menés au sein du centre de recherche se déclinent selon trois axes majeurs :

  • Gouvernance financière des entreprises
  • Marques et identités
  • Économie internationale et géopolitique
Le BIRL de Sup'Biotech

Le Laboratoire de biotechnologie informatique (BIRL) a pour mission d'initier les étudiants aux nouveaux axes de recherche de l'industrie des biotechnologies. Il fait l'interface entre informatique et biotechnologies : des disciplines alliant biologie et chimie informatique pour des projets de recherche appliquée transverses, de la santé à l'environnement, du génome aux molécules thérapeutiques.

Le Symposium de l’ESME Sudria

Tous les ans, l'ESME Sudria organise, en mai dans ses locaux, un symposium dont l'objectif est de faire découvrir aux entreprises, aux étudiants de l'école et à leur famille, les meilleurs projets Recherche & Développement des étudiants de 5e année. Ces derniers présentent leurs projets internes, parfois couplés avec leur stage de fin d'études, développés dans les laboratoires de l'école sous la responsabilité d'enseignants chercheurs ou de professeurs. Plus d'une dizaine de projets sont présentés chaque année lors de ce Symposium organisé à l'image d'un congrès scientifique.

Le LRDE, le LSE et le 3IE de l'EPITA

L'école compte trois principaux laboratoires de recherche dans différents domaines. Le Laboratoire de Recherche et de Développement (LRDE) est au carrefour de la recherche, du développement et de l'enseignement. Le Laboratoire Système (LSE) et l'Institut d'innovation informatique de l'EPITA (3IE) sont axés sur la recherche appliquée, en lien avec des entreprises et des institutions.

Les laboratoires d'Epitech

Les laboratoires de l'école rassemblent une communauté de passionnés qui partagent et appliquent leurs compétences dans la fabrication de solutions technologiques novatrices. Ils offrent aux étudiants la possibilité de développer des projets performants en intégrant une équipe de chercheurs confirmés et proposent aux entreprises une expertise de haut niveau avec un apport technique et une dimension humaine. Ils concernent notamment les thématiques suivantes : système et sécurité (LSE), la recherche appliquée (ACSEL), les jeux vidéo (GameDev Lab), la R&D sur les technologies Apple (LabMac), l'open source (LAB'FREE), la sécurité (Epitech Security Lab), l'électronique et la mécatronique (LAB'ELEC) ou les technologies Microsoft (MSLAB)...


Synergies et partenariats autour de projets innovants

L'IPSA est partenaire de l'Association aéronautique et astronautique de France (3AF). Ensemble, les deux structures travaillent à la promotion et la diffusion de la culture aéronautique. Dans cette optique, l'IPSA organise également chaque année une conférence, ouverte à tous, sur des thèmes différents à chaque édition ; un moment de réflexion et de prospective pour les étudiants et les invités.

Sup'Biotech, quant à elle, collabore depuis plusieurs années avec l’Institut Pasteur à la réalisation et la diffusion d'une série de vidéos, Ils font avancer la recherche, destinée au grand public.

L’EPITA, acteur majeur de la cybersécurité
Pionnière de l’enseignement en sécurité informatique, l’EPITA forme les meilleurs experts français en cybersécurité à travers de multiples projets et dispositifs pédagogiques :

  • Les formations SecureSphere, destinées aux professionnels, certifiées par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI).
  • Le Laboratoire LSE destiné aux étudiants souhaitant se spécialiser dans la lutte contre la cybercriminalité. Il est au cœur du partenariat avec l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication et développe, en collaboration avec les équipes de police, des outils de recherche de preuves numériques.
  • Les éditions 2013 et 2014 de la Journée de la cyberdéfense, organisée par le ministère de la Défense, se sont tenues dans les locaux de l’école.
  • L’adhésion à Signal Spam, association issue d’un partenariat public-privé qui œuvre pour la sécurité des réseaux et la restauration de la confiance envers les communications électroniques.
  • La participation à l’élaboration de DEFNET, initiative destinée à aguerrir l’Armée française aux cyberattaques.

La recherche, en synergie avec les institutions dynamiques

Des projets ambitieux, novateurs et stimulants

Au sein des différents pôles de recherche, des projets innovants sont développés. En lien avec l'extérieur, ils stimulent la créativité et favorisent la réflexion. Reconnaissance de la pertinence du travail de nos écoles, ces projets sont aussi des moteurs pour nos étudiants.

La recherche partenariale

Ce type d'activité consiste en des partenariats entre les écoles et des acteurs du monde économique ou institutions. Il s'agit pour les laboratoires des écoles de prendre en charge dans leurs domaines de compétence des activités de R&D pour le compte de ces acteurs. De nombreux projets sont ainsi développés : l'ESME Sudria travaille avec EDF R&D, PSA Peugeot Citroën, la SNCF ou la DGA ; l'EPITA et Epitech possèdent des laboratoires dédiés aux technologies Adobe, Apple ou Microsoft et, enfin, l'IPSA collabore avec de grandes entreprises comme le CNES, Dassault Falcon Service, ALTRAN Technologies ou encore AKKA Technologies mais aussi avec de grandes universités tels que l'institut Pprime de l'Ensma Poitier ou encore le laboratoire des systèmes de Signaux de Supélec et l'université de Paris.

Webshell : des étudiants récompensés par le ministère de la recherche

Dans le cadre d'un concours du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche pour l'aide à la création d'entreprises innovantes, une équipe constituée de trois étudiants de l'EPITA et d'un diplômé de l'INSA Lyon a terminé première avec son projet WebShell en 2012. Le projet consiste en un nouveau langage informatique et une plate-forme permettant de concevoir des applications avec une haute productivité. Le prix est accompagné d'une aide de 45 000 € pour finaliser le projet au niveau technologique, juridique et marketing. Le projet était déjà en incubation chez Incuballiance depuis novembre 2011. Il a décroché également le deuxième prix aux Innovact Campus Awards 2012 et le premier prix du concours Dataconnexions lancé par Etalab.

Ouverture des données publiques

L'EPITA est le premier partenaire pédagogique de la mission Etalab : créée en février 2011 par le gouvernement, celle-ci a pour objectif principal d'ouvrir les données publiques et de favoriser l'essor de l'écosystème autour de l'open data (appel à projets, création d'un laboratoire …). Deux projets étudiants ont ainsi été récompensés au concours Open Data Campus : une interface simple permettant de combiner des données sur les habitudes de consommation culturelle des Français et une visualisation interactive des données du ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative, dans un espace tridimensionnel.


Des publications pour faire vivre le débat

  • L'ISG a lancé une collection de livres pour décrypter les grandes tendances du monde contemporain, qu'elles soient sociétales ou numériques. Les ouvrages Stimulo ont été pensés afin d'accompagner les élèves dans leur réflexion et susciter l'innovation.
  • L'EPITA a souhaité accompagner la réflexion des ingénieurs qu'elle forme. Elle a édité 3 ouvrages de prospective sur les TIC et le temps réel, en donnant la parole à plusieurs experts pour envisager l'impact de celles-ci sur l'ensemble de la société et des individus.
  • Sup’Biotech, a publié fin 2015 le 1er ouvrage français qui dresse un panorama complet des biotechnologies. Il balaie l’ensemble des thématiques (clonage, manipulation génétique, OGM, pharmaceutique, bioéthique, etc.) à travers une trentaine d’entretiens et de contributions des principaux acteurs français des sciences du vivant.

Le Groupement de recherche interdisciplinaire de l'ISG (GrIIsG)

Dans une école de management, l'activité de recherche doit contribuer au débat scientifique, mais aussi à l'innovation pédagogique et au renouvellement des pratiques. Ces contributions peuvent avoir comme principales cibles les étudiants (cas pédagogiques, manuels…), les praticiens (recherches appliquées, publications dans des revues professionnelles…) ou encore la communauté académique (communications dans des colloques ou des comités de lecture, publications d'articles dans des revues classées ou d'ouvrages destinés aux chercheurs).

L'ISG a ainsi choisi d'organiser son équipe de recherche au sein du GrIIsG, qui réunit les 35 professeurs permanents de l'école. Structure interdisciplinaire, elle accueille aussi des enseignants-chercheurs venus d'autres domaines comme l'économie et le droit, qui travaillent en collaboration avec des spécialistes de la gestion et du management. Le GrIIsG privilégie des axes de recherche en adéquation avec la culture de l'ISG : entrepreneuriat et marché, management et innovation, management et risques. Chacun de ses trois axes offre des possibilités de collaboration entre des chercheurs venant d'horizons différents.

L'Airbus Innovation Cell Lab

Epitech travaille avec Airbus au sein d'un nouveau laboratoire, l'Airbus Innovation Cell Lab, implanté à Epitech Toulouse. Cette alliance permet des rencontres et des collaborations avec les ingénieurs d'Airbus. L'Airbus Innovation Cell Lab couvre l'ensemble des domaines d'activité du constructeur, de la technologie de pointe aux nouvelles méthodes de travail ou aux business models. Depuis la rentrée 2011, près d'une dizaine de projets réalisés sur des périodes courtes ont été menés à bien. Parmi ceux-ci, des démonstrateurs fonctionnels, utilisés par l'avionneur notamment dans ses activités de recherche.

Hercule, l'exosquelette de l'ESME Sudria

Premier exosquelette européen, Hercule est destiné à assister l'homme dans ses mouvements et porter une charge de 100 kg en marchant à 5 km/h. Ce projet a été financé par la Direction générale de l'armement (DGA) et élaboré pendant plus deux ans par la société française spécialisée dans l'assistance aux gestes, RB3D, en collaboration avec le laboratoire de robotique du Commissariat à l'énergie atomique (CEA) et l'ESME Sudria.