Former la nouvelle intelligence
des entreprises

L’ENA hacke avec Epitech

ENA-Epitech-ENSCI-Innov3hacks-hackathon-1.3.jpg

Le cycle innovation intitulé « Les politiques publiques en 3 hacks » menée par l’Ena et Epitech via la chaire ENA / ENSCI, #Innov3hacks, a constitué cette année la deuxième édition de l’opération innovation initiée en juin 2017 : « Conception innovante des politiques publiques ». Cette année, pour plus d’ampleur encore, ce ne sont plus seulement 2 jours de hackathon mais plusieurs semaines d’immersion dans les réalités et problématiques des services publics que les étudiants ont vécues. Cette opération innovation s’est déployée en 3 temps / 3 ateliers / 3 hacks, d’abord l’atelier Design, puis Nudge et enfin, le hackathon de ces 13 et 14 juin derniers.

Les bravos du directeur

Juste avant les délibérés du jury, l’heure du bilan de ce cycle innovation commençait à sonner. Patrick Gérard, directeur de cette institution nationale qu’est l’ENA, nous a confié que « tout d’abord, je trouve que ce qui a été réalisé entre les élèves de l’ENA et ceux d’Epitech est le fruit d’un très beau travail mené en commun ».

ENA-Epitech-ENSCI-Innov3hacks-hackathon-Patrick-Gerard.jpg

La région et ses habitants

« Ce travail est utile, poursuit-il, aussi parce qu’à travers ces projets, on peut constater que l’ENA est bien implantée à Strasbourg et dans sa région – ce sont des projets pour la Région, des projets qui veulent faciliter la vie des gens, les administrés, les jeunes qui recherchent des emplois, les habitants et des projets aussi qui facilitent la vie des agents de l’administration de même que des élus ».

Avancer ensemble

Tous ces projets ont rappelé le spectre que recouvre la notion de service public, entendu comme une mission et activité d’intérêt général de même qu’un mode d’organisation visant à prendre en charge ces missions. « Il y a un rôle de l’administration : elle n’est pas là pour faire de la réglementation voire « embêter » les gens. Elle est là pour aider le pays à avancer. Faciliter la vie, que les gens soient plus heureux, sans non plus dire que tout peut s’obtenir via l’administration… Bref, les étudiants ont tous réfléchi à tout cela et c’est quelque chose d’extrêmement positif », conclue Patrick Gérard.

L’ENA c’est sympa

Pour Gabriel Colombies, promo 2021 et qui a participé aux 3 ateliers, « le Nudge et le Design ont été très intéressants et nous ont appris diverses choses que l’on ne nous apprend pas habituellement dans le cadre de notre cursus. Ce fut aussi un plaisir de pouvoir confronter nos points de vue avec les élèves de l’ENA et de « démystifier » les énarques, qui sont super sympa ».

ENA-Epitech-ENSCI-Innov3hacks-hackathon-Epitech-Toulouse.jpg

(tous les étudiants d’Epitech Toulouse ayant pris part au 3è temps fort du Cycle Innovation)

ENA-Epitech-ENSCI-Innov3hacks-hackathon-Epitech-Strasbourg.jpg

(de gauche à droite : Adrien Binder, Romain Laemmel, Colin Cleary et Raymond Lim, 4 étudiants d’Epitech Strasbourg)

Projets, pitchs et jury

Tout ce cycle innovation made in ENA x Epitech a été organisé par « défis », en lien avec les services (Préfecture, Région Métropole…) qui se sont prêtés à l’exercice : 10 défis, pour autant d’immersions et problématiques précises, mobilisant une vingtaine d’équipes et autant de projets. Le matin du 14 juin dernier, tous les projets ont été présentés et 11 ont été finalement 11sélectionnés, appelés à pitcher cette fois dans l’auditorium Michel Debré face au jury ad hoc.

La composition du jury

Ce jury était présidé par Christophe Lotigie, sous-préfet de Saverne représentant le préfet du Bas-Rhin, ses membres en étaient :

  • Catherine Zuber, Conseil Régional Grand Est, déléguée à l’ESS (Economie sociale et solidaire) et à la vie associative,
  • Alban Stamm, délégué régional Innovation Bpifrance,
  • Yann Prudent, directeur de l’Innovation d’Epitech,
  • Baptiste NT’sama, chef de projet / DITP,
  • Yann Dacquay, directeur de la direction des territoires départemental des Vosges,
  • Ludmila GAUTIER, représentante territoriale d’EDF Grand Est
  • Stéphanie VIRON, ‎chargée de mission Projets Transverses ‎DIRECCTE Grand-Est.

L’usine nouvelle

Le Prix Innovation technologique a été attribué au projet nommé « Usinez-vous ». Il s’agit selon ses concepteurs de restaurer l’attractivité « du monde de l’usine » auprès des jeunes via un dispositif de Réalité Virtuelle, un Google Cardboard en l’occurrence. Ce dispositif est destiné aux élèves de troisième : à distance avec son casque, on a le droit à une visite à distance, l’illustration des compétences et la présentation des formations. Une autre façon de donner envie et plus si affinités, particulièrement pour le stage en entreprise de cette dernière année de collège.

La police de l’eau

Le Prix Innovation publique a, lui, été décerné aux étudiants ayant travaillé sur une suite applicative conçue pour simplifier vraiment la vie des inspecteurs de la police de l’eau.

ENA-Epitech-ENSCI-Innov3hacks-hackathon-Prix-coup-de-coeur.jpg

Faire communiquer les services entre eux

Le Prix Coup de cœur (photo ci-dessus), celui-ci élu à la majorité des participants et non par le jury a été décerné, au projet Natachae, avec Lucas Cheminade (Epitech Toulouse promo 2021) et Mickael Bernard (idem) en son sein. Natachae veut casser les « silos » entre services qui disposent chacun de leurs logiciels en créant une appli nomade complémentaire, à destination des agents, de façon à optimiser les visites des services de la Direccte en entreprise.

Sortir de ses sentiers

Pour résumer ce cycle du point d’un étudiant Epitech, Paul Paris, de la même promo 2021 à Epitech Toulouse que Gabriel, ne dit pas autre chose que ce dernier : « j’ai participé aux 3 ateliers et c’était une belle expérience. Le Nudge n’est pas dans notre formation de base et c’était très intéressant d’apprendre cette façon de faire. Nous avions une très belle cohésion de groupe avec plein d’interactions, de nouvelles idées et des compétences complémentaires ». C’est d’ailleurs ce groupe qui a remporté le Prix Usager.

ENA-Epitech-ENSCI-Innov3hacks-hackathon-Prix-Innovation-Usager.jpg

Un problème, une solution

Ce projet est né d’un constat des porteurs de projet : certaines, et pas un nombre infime, dea personnes en situation de précarité énergétique recevant une lettre de l’administration avec un « chèque énergie » à l’intérieur (non encaissable et à débiter uniquement auprès de son fournisseur d’énergie) ne l’utilisaient pas… Soit parce que cette lettre à l’aspect très administratif était jetée par crainte d’apprendre une nouvelle mauvaise nouvelle, soit parce qu’elles ne savent pas lire ou en tout cas décrypter ce genre de prose et n’allaient pas eu bout de la missive pour, enfin, découper le « chèque » en question.

Penser utilisateur

Reprenant les leçons des ateliers Design et Nudge, les 7 élèves de l’ENA et Paul ont complètement re-designé la lettre, du contenant au contenu et surtout… en mettant le chèque en haut, pour commencer. Espérant avec cette proposition que tous les bénéficiaires profitent de cette opportunité, les membres de ce projet ont suivi une approche totalement « user-friendly » pour se lancer ce re-design. Un cas d’usage tout à fait pertinent qui prouve par ailleurs que toute innovation n’est pas que technologique.

ENA-Epitech-ENSCI-Innov3hacks-hackathon-finale-final.jpg

  • Catégorie : EpitechEvènement
  • Postée le 28/06/2018
  • Lien