Former la nouvelle intelligence
des entreprises

Et si on (re)pensait le numérique ?

Voilà plus une douzaine d’années, l’aventure du IONIS Mag débutait. Aujourd’hui, nous célébrons la sortie du 50e numéro. Dans ce numéro anniversaire, nous avons échangé avec Henri Verdier, ambassadeur du numérique pour la France. Sa mission ? Porter la voix de la France à l’étranger sur ce sujet passionnant qui façonne notre monde, entre la vision d’un Internet pensé comme « une révolution positive » et la constitution de grands monopoles, comme les GAFAM, considérés à la fois comme une source et un danger pour l’innovation.

Or la construction d’un avenir numérique fait d’innovations et de ruptures, profitables au plus grand nombre, ne pourra se faire sans les femmes qui sont encore ultra-minoritaires dans cet univers. Pourtant, ces dernières y ont toute leur place, comme nous vous proposons de le découvrir dans la suite de notre dossier consacré à la tech au féminin by IONIS, avec des témoignages de femmes ayant justement fait fi de ces nombreux stéréotypes qui les amènent trop souvent à ne pas s’autoriser à explorer ces domaines.

Accompagner l’émergence de vocations et de carrières fait naturellement partie de la mission de notre Groupe. C’est ainsi qu’OPEN ISEG récompense chaque année les meilleurs projets d’ISEGiens, qu’ils soient encore étudiants ou déjà diplômés. Et les résultats de sa dernière édition ne font que nous encourager dans cette voie. Avec 432 000 € distribués depuis sa création, il constitue le concours de projets le mieux doté au sein des écoles de communication. Un challenge qui prouve que « les écoles du Groupe IONIS sont de véritables écoles de Makers », comme le souligne Henri Verdier qui nous enjoint : « Gardez cet esprit. » Nous n’y manquerons pas…

Bonne lecture !

  • Catégorie : IONIS Education Group
  • Postée le 20/04/2021
  • Lien