Former la nouvelle intelligence
des entreprises

« Les secrets de Marc Sellam »

Le fondateur et président directeur-général du Groupe IONIS a été interviewé par le magazine Entreprendre. Découvrez cet entretien intitulé « Les secrets de Marc Sellam (IONIS), fondateur du premier réseau privé de grandes écoles ». Dans celui-ci, il revient sur l’histoire du Groupe, mais parle surtout de l’avenir du « leader de l’enseignement supérieur privé en France » : « Nous proposons une expérience différente à nos étudiants en créant un écosystème autour d’eux afin de les mettre en situation de réussir aujourd’hui mais aussi demain. ». Extraits.

« Nous souhaitions construire un projet dans la durée et pérenniser nos différents établissements. Toutes les écoles que nous avons créées ont doublé, triplé ou quadruplé dans des domaines où la réputation se construit lentement mais se détruit également très rapidement. Nous avons érigé le Groupe IONIS progressivement en ayant une vraie vision et en nous questionnant continuellement sur la manière de former les étudiants pour les mettre en situation de réussir dans le monde d’aujourd’hui et de demain. L’exercice n’est pas le même que lorsque vous êtes bien installés comme certaines écoles qui se contentent de former leurs étudiants avec une vision court-termiste sans se préoccuper des enjeux futurs. »

« Notre développement n’est pas guidé par des effets de mode et les tendances. Certaines écoles surfent aujourd’hui sur la vague digitale, comme d’autres écoles surfaient hier sur l’informatique. Ces écoles s’inscrivent dans une logique éphémère qui consiste à répondre à un besoin immédiat sans réelle volonté de construire dans la durée. Nous passons notre temps à construire car nous souhaitons que l’étudiant sorte avec un vrai bagage. Certaines écoles en informatique proposent des formations en IA sur une durée d’à peine 6 mois et prétendent que ce temps est suffisant pour être formé. »

« Nous avons souhaité faire cohabiter sur un même campus des écoles technologiques et de business pour développer les synergies. Le regroupement d’écoles différentes sur un même site favorise la transversalité et les échanges interdisciplinaires. Ces campus technologiques et créatifs sont vraiment une projection de ce que seront dans quelques années tous nos campus. Plus que jamais, un véritable « mélange des genres » tel qu’on le retrouve au quotidien dans les entreprises performantes et innovantes. Nous conduisons cette révolution depuis plusieurs années avec pour objectif de passer d’une culture « mono » à une culture « multi » pour élargir le champ des possibles. »

  • Catégorie : Presse
  • Postée le 27/10/2021
  • Lien