Former la nouvelle intelligence
des entreprises

Notre vocation

Former la nouvelle intelligence des entreprises

Inscrites dans un enseignement supérieur en profonde mutation, le Groupe IONIS et ses écoles se sont construits, et se construisent, autour de principes et valeurs communes, leviers de croissance offrant aux étudiants les meilleurs outils pour réussir.

Les diplomés de l'EPITA

S’appuyer sur le sens de l’initiative et du projet

Les connaissances ne sont que l’entrée en matière d’un processus qui vise à bonifier et enrichir les personnalités en leur permettant de développer des compétences. D’où l’importance de la pédagogie par projets et l’initiative étudiante. Dans toutes les écoles, les étudiants sont amenés à travailler autour de problématiques concrètes, à l’image de ce qu’ils rencontreront en entreprise. À Sup’Biotech par exemple, les projets de fin d’études offrent une expérience grandeur nature de management visant à l’innovation et l’entrepreneuriat, que les étudiants développent entre la 2e et la 5e année.

Enseigner et cultiver l’art de s’adapter

La difficulté à vivre au rythme du changement a toujours été un handicap dans la vie professionnelle, quel que soit le métier ou le secteur. Alors que l’innovation bouleverse des secteurs économiques entiers, savoir s’adapter et être mobile, évoluer à des rythmes plus rapides, comprendre, s’approprier les nouvelles tendances et les nouvelles techniques est essentiel. Pionnière en la matière, Epitech forme ses étudiants à « apprendre à apprendre » : en informatique plus qu’ailleurs, les langages et les techniques évoluant, étudiants et professionnels doivent être capables d’appréhender la nouveauté rapidement.

Favoriser la mentalité collective

Les grandes réussites reposent toujours sur la complémentarité et le travail d’équipe. Cette philosophie, au cœur de la pédagogie à l’œuvre au sein des écoles, s’accompagne naturellement d’une responsabilisation individuelle, qui s’incarne de plusieurs façons. Dans la plupart des établissements, les nouveaux élèves sont ainsi parrainés par des étudiants d’années supérieures. Des Anciens au parcours remarquable deviennent à leur tour intervenants. Au sein des campus, nombreuses sont les associations communes à plusieurs écoles, comme les initiatives transversales : l’équipe IONIS iGEM, composée d’élèves de l’EPITA, de Sup’Biotech et d’e-artsup a remporté trois médailles d’or consécutives à l’International Genetically Engineered Machine competition (iGEM), le plus important concours étudiant de biologie synthétique au monde.

Stimuler l’ouverture aux autres

L’impératif international est omniprésent puisque les étudiants sont invités à passer au moins un semestre hors de France. Mais cette ouverture va au-delà. Par la multiplication des initiatives des écoles ou des associations, par les rencontres avec des professionnels ou des personnalités de la société civile, par une généralisation d’enseignements librement choisis par l’étudiant, c’est une ouverture plurielle qui est prônée. Le futur professionnel doit également être un citoyen, un passionné, en phase avec son époque.

Diffuser l’esprit d’entreprendre

Créer son entreprise, rejoindre des start-ups, développer des projets à temps partiel, s’investir dans des innovations culturelles, humanitaires ou sociales, c’est aussi cela l’esprit de la génération des 15-25 ans. Ils ont compris qu’entreprendre est une forme de libération, une autonomie potentielle, une manière de mieux tenir son destin en main. Ce n’est donc pas un hasard si, d’une école à l’autre, entre 8 et 18 % des diplômé(e)s de certaines promotions sont des créateurs d’entreprises.