Former la nouvelle intelligence
des entreprises

Prix Mixité EPITA : l’école offre sa future scolarité à une lycéenne

Depuis de nombreuses l’année, l’EPITA agit pour promouvoir la place des femmes dans l’informatique et le numérique, que ce soit son rôle historique au sein du Trophée Excellencia ou le soutien d’associations étudiantes comme Synergie ou Prologin (à l’origine du stage Girls Can Code!). Le lundi 10 décembre 2018, en partenariat avec l’association Women in AI, l’école organisait justement un événement sur le sujet devant les élèves du prestigieux Lycée Lakanal de Sceaux. L’occasion de présenter le parcours de femmes ingénieures, d’aborder la question de l’intelligence artificielle, de changer certaines mentalités et d’éventuellement faire naître des vocations scientifiques.


Patrick Fournie, proviseur du Lycée Lakanal et Joël Courtois, directeur général de l’EPITA


Le rendez-vous était donné à 16 h, dans la salle Emmanuel Le Roy Ladurie du Lycée Lakanal. Sur place, l’ensemble des participants ont été accueillis par Patrick Fournie, proviseur de l’établissement et Joël Courtois, directeur général de l’EPITA. Après un bref discours d’introduction, ce dernier a profité de l’occasion pour officiellement remettre le Prix Mixité EPITA à sa lauréate. Proposé par l’école auprès de toutes les participantes de ses Journées Portes Ouvertes durant l’année écoulée, le Prix Mixité demandait aux lycéennes de présenter un projet d’avenir autour des nouvelles technologies démontrant leur intérêt pour l’informatique, leur ouverture sur le monde actuel et leur ambition professionnelle à embrasser une carrière d’ingénieure. Après délibération, c’est Lilou Jannot, alors jeune bachelière justement issue du Lycée Lakanal, qui a été désignée grande gagnante, une annonce qui lui a permis de se voir offrir l’intégralité de ses études au sein de l’EPITA. Désormais en 1re année, la future ingénieure déjà passionnée par la cybersécurité était ravie de pouvoir vivre ce moment si particulier : « J’ai découvert l’EPITA un peu par hasard, alors que je cherchais une école d’informatique. C’est en participant à un salon que je suis tombée sur elle et cela m’a tout de suite plu grâce aux étudiants présents qui me l’ont très bien présentée. Et puis, plus tard, quand j’ai reçu un coup de téléphone m’annonçant ma sélection pour ce prix, j’ai explosé de joie ! C’est assez particulier de le recevoir ici, à Lakanal, dans mon ancien lycée, avec un cadre toujours aussi magnifique. Je suis très heureuse ! »


Lilou Jannot


Un événement inspirant
Après cette parenthèse, l’événement s’est poursuivi avec les témoignages d’Emma Leroy (EPITA promo 2022), Victoria Guehennec (promo 2020) et Julia Benais (promo 2019), toutes anciennes lauréates du Trophée Excellencia, puis a laissé place à une intervention de deux membres de Synergie, une association étudiante lancée en 2015 qui œuvre au quotidien pour la diversité dans le numérique. Enfin, il s’est terminé avec une discussion autour de l’intelligence artificielle et de la place des femmes dans l’ingénierie, menée par Hanan Salam, enseignante-chercheuse en IA, co-fondatrice et responsable de l’éducation et recherche à Woman in AI, et Lison Company, deployment & test engineer chez Stanley Robotics, également membre de Woman in AI. « C’était mon premier événement au sein de Woman in AI, explique Lison. J’ai été diplômée il y a seulement deux ans. Du coup, j’ai trouvé ça super de pouvoir échanger avec des élèves pas encore si éloignés de moi ! Evidemment, c’est toujours dommage de ne pas avoir 50 % de filles dans l’auditoire pour ce genre de rencontres, mais cela reste intéressant de pouvoir échanger et découvrir différents témoignages. J’ai aussi trouvé bonne l’initiative de l’EPITA d’organiser ce Prix Mixité : ce genre d’initiative est très encourageant et montre aux jeunes filles qu’elles peuvent aller plus loin. »


Emma Leroy, Victoria Guehennec et Julia Benais

Ellena Davoine (EPITA promo 2020) et Lucas Mattei (promo 2021),
respectivement membre et vice-président/secrétaire/responsable de la communication de l’association Synergie

Lison Company et Hanan Salam de Woman in AI


Lycéenne en 1re S, option sciences de l’ingénieur, Lucie fait justement partie de ces jeunes filles promises à un bel avenir. « L’événement m’a beaucoup intéressée, notamment parce qu’il a vraiment abordé l’informatique alors qu’en cours, en général, on étudie davantage tout ce qui est mécanique au sens large. Là, on a pu en savoir plus sur un domaine bien particulier ! Après, concernant la représentation des femmes dans l’informatique, je me doutais déjà qu’elles étaient bien moins nombreuses que les hommes… Pour autant, cela ne me dérange ni m’intimide pas forcément : dans ma classe par exemple, nous sommes 6 filles pour 30 garçons. Cela ne me gêne pas car je me sens aussi très à l’aise même dans un milieu masculin. Je sais que je peux m’imposer. J’ai suffisamment confiance en moi pour cela ! » Des retours positifs qui ravissent également les équipes du Lycée Lakanal, dont Luis Cardoso, son proviseur adjoint : « C’était très intéressant de voir et d’apporter concrètement à des élèves les applications de ce qu’ils sont en train d’étudier avec des gens qui ont quelques années de plus qu’eux. Cela peut provoquer des déclics chez certains ! »


  • Catégorie : EPITA
  • Postée le 14/12/2018
  • Lien