Former la nouvelle intelligence
des entreprises

L’entreprise

UNE SYNERGIE UNIQUE

Former la nouvelle intelligence des entreprises ne se décrète pas. C’est un état d’esprit. Une dynamique qui anime IONIS Education Group depuis sa création, dès 1980. Dans chaque école, le pôle des relations entreprises est chargé d’animer le réseau d’entreprises et d'accompagner les élèves dans leurs démarches professionnelles. C'est un prolongement naturel de la pédagogie dans laquelle l'entreprise occupe une place centrale.

Une politique de stages solide et orientée

Les stages font partie intégrante de la pédagogie et des cursus. Le jour de la remise des diplômes, certains étudiants peuvent se prévaloir d’une expérience professionnelle allant jusqu’à 21 mois. Ces périodes leur apprennent à trouver leur place dans l’entreprise, à affiner un choix de carrière et à élargir compétences et réseaux. Les PME comme les plus grandes entreprises, en France et à l’International, accueillent les étudiants du Groupe IONIS. Afin de trouver les bons stages, les services relations entreprises mettent en place différents outils pour collecter et proposer des offres, déposer des CV et des lettres de motivation. L’ISEG reçoit ainsi plus de 8 000 propositions par an, l’ESME Sudria 6 500 et l’ISG 10 000…

Proximité et synergie avec les entreprises : un état d’esprit naturel

L’entrepreneuriat, une place centrale

L’esprit d’entreprendre est un formidable levier d’épanouissement pour les étudiants, vital pour la société. Les écoles s’efforcent d’accompagner et d’aider l’ensemble des projets qu’ils portent. Ceux-ci sont chaque année plus nombreux, avec une belle diversité de profils. Les cursus sont bâtis autour de la professionnalisation et de la prise d’initiative. Les étudiants peuvent utiliser les périodes obligatoires de stage pour développer concrètement leurs idées. Ils ont la possibilité d’être accompagnés dans leurs démarches par un tuteur ayant une expérience entrepreneuriale dans le secteur ciblé. À chaque étape, ils bénéficient des conseils de professeurs et de professionnels. Dans certaines écoles, des cursus ou des programmes sont entièrement dédiés à l’entrepreneuriat, comme à l’ISG, l’ISEG, Epitech, Sup’Biotech…

Des projets d’envergure construits au fil des ans

Chaque école entretient des relations privilégiées avec des entreprises qui occupent une place importante dans son secteur ou en fonction de convergences stratégiques. Bouygues a ainsi installé son laboratoire d’innovation à Epitech Paris. Le Spot Bouygues a pour objectif de faire travailler les étudiants sur des sujets innovants proposés par les filiales de Bouygues et liés à leur transformation numérique. Ce partenariat privilégié permet aux élèves d’exercer leur créativité autour de projets pouvant déboucher sur une mise en œuvre opérationnelle. Ils peuvent ainsi faire reconnaître leurs compétences par le milieu professionnel, nouer des contacts et créer des projets innovants, concrets. Dans ce cadre, TF1 a lancé un programme d’accompagnement des projets entrepreneuriaux des étudiants en 5e année d’Epitech liés aux métiers de la chaîne. L’ISEG est partenaire depuis des années d’Unilever et de l’Association des Agences-Conseils en Communication (AACC), avec qui les étudiants organisent notamment la journée Agences Ouvertes. L’ESME Sudria a créé une chaire Big Data en partenariat avec HP : outre son unité d’enseignement composée de consultants HP destinée à transmettre son expertise aux étudiants, elle offre un accès au data center de Grenoble (centre de classe mondiale) et une formation aux plateformes permettant l’analyse en temps réel d’importantes quantités de données...

étudants Epitech en stage chez Bouygues

Une multiplication des rendez-vous avec les entreprises

Le forum des Epitech Innovative Projects rassemble plus d’un millier de personnes, le Forum entreprises des métiers de l’ingénierie et de l’informatique (FEMII) de l’EPITA invite les plus grandes entreprises du secteur, le Symposium de l’ESME Sudria, lui, prépare sa 23e édition… Chaque année, quel que soit leur parcours, les étudiants ont de multiples occasions de rencontrer des professionnels et des entreprises au cours d’évènements organisés sous forme de salons, de conférences, de semaines dédiées… Ces rendez-vous permettent aux élèves d’ajuster leur vision de l’entreprise en se confrontant à la réalité du marché, de s’entraîner et de poser toutes les questions qu’ils souhaitent. Ils offrent l’opportunité de décrocher un emploi, un stage ou un job en parallèle des études.

Un développement accéléré des incubateurs sur les campus

Au sein des campus, des espaces dédiés à la création d’entreprise se développent. Ils permettent aux étudiants et aux Anciens de bénéficier d’un hébergement et de l’accompagnement de professionnels, de professeurs et de partenaires et, plus largement, de services adaptés aux premières étapes de la création d’activité. Y sont invités des intervenants spécialisés, des « mentors » et des séances de co-working sont organisées. L’EPITA vient de lancer le StartUpLab, le premier Startup Studio intégré à une école d’ingénieurs en Europe. Les écoles du Campus technologique du Groupe IONIS bénéficient d’un partenariat privilégié avec Creative Valley, un incubateur d’entreprises numériques du Val-de-Marne. L’ESME Sudria a lancé Sudri’Cub, un incubateur de start-ups en partenariat avec HP. En 2015, le Groupe IONIS a lancé IONIS 361 un incubateur national, généraliste et multi-écoles, présent à Paris, Lille, Montpellier et Toulouse.